Comment faire pour ouvrir une franchise ?

ouvrir une franchise
Cet accord commercial fait intervenir un détaillant indépendant (le franchisé) et une entreprise (le franchiseur) qui vont constituer une communauté d’intérêts réciproques, sans statut juridique spécifique cependant.

Un constat de distribution sûr

Créer une franchise est un bon moyen de fonder sa propre entreprise sans courir trop de risques commerciaux. Cet accord basé sur un droit d’exploitation implique deux parties. Le franchiseur est celui qui bénéficie du fait d’avoir en sa possession une marque, une enseigne ou bien un savoir-faire à transmettre. Pour sa part, le franchisé est un commerçant doté de qualités de chef d’entreprise qui souhaite exploiter la marque, le nom ou la pratique professionnelle du franchiseur. Il commercialise donc des articles, des biens ou des services en contrepartie d’une rétribution, directe ou indirecte. Pour savoir comment se lancer soi-même dans l’aventure, il suffit de cliquer sur www.ac-franchise.com. La coopération entre le franchiseur et le franchisé doit être bien organisée et permanente. Ainsi chaque partie peut tirer profit de ce contrat. Ce dernier peut prendre différentes formes et diverses localisations.

Quel type de franchise choisir ?

Le franchisage dit « de service » permet au franchisé de fournir une prestation sous l’appellation ou le label du franchiseur, en suivant les instructions de celui-ci. Il existe aussi des contrats de création de franchise où le commerçant indépendant réalise lui-même des produits qui seront vendus sous la marque de son franchiseur. Cette fabrication se fait d’ailleurs sous son égide. Enfin, il est possible d’opter pour un franchisage de distribution. Dans ce cas, le franchisé a pour mission de commercialiser des marchandises dans une boutique à l’enseigne de son franchiseur. Le magasin ne constitue pas le seul lieu où une activité franchisée peut s’exercer. Le franchisage à domicile ou international est également envisageable. Quelle que soit la solution choisie, le franchiseur s’engage à partager son expérience professionnelle avec le franchisé. Ce savoir-faire doit s’accompagner d’une assistance commerciale mais aussi technique tout au long de la collaboration.

Quelle activité de franchisage privilégier ?

Avant de créer sa franchise, il faut bien sûr choisir un domaine que l’on maîtrise ou auquel il sera possible de s’adapter. Plusieurs secteurs se distinguent, à commencer par la restauration, traditionnelle ou rapide. En restant dans l’alimentation, les commerces bio ainsi que les boulangeries remportent un vif succès. En ce qui concerne les franchises commerciales, de nombreuses options sont proposées aux futurs franchisés comme, entre autres, l’automobile, l’optique, le sport ou la coiffure. Une fois son choix opéré, il existe deux moyens d’obtenir un contrat de franchisage. Dans l’un ou l’autre cas, la fourniture d’un document d’information préalable par le franchiseur est impérative. Le franchisé peut ensuite préférer l’ouverture ou l’achat de sa franchise. Il reste prudent de faire appel à un conseiller qualifié en la matière. Ces contrats impliquent en effet un apport personnel conséquent de la part du franchisé.


Pourquoi faut-il se faire accompagner par une instance juridique ?
Entreprendre : les erreurs à éviter